Articles marqués avec ‘digital learning’

Comment avons-nous digitalisé nos formations ?

Pourquoi cette table ronde ? Chez Maskott, nous développons une solution en digital learning avec des prestations d’édition pédagogique. Au cours des deux dernières années nous avons accompagné des organismes de formation dans la digitalisation de leurs formations. Les retours reçus nous paraissaient assez riches et intéressants à partager avec d’autres structures qui souhaitaient s’engager dans ces démarches.

Une opportunité pour les OF de la région Rhône-Alpes, l’appel à projets de Pôle emploi.

Pascal Blain, Directeur de Pôle emploi Rhône-Alpes est venu informer ou rappeler à tous les OF de la région qu’un appel à projets vient d’être annoncé. Il est subventionné à hauteur de 50 millions d’euros sur 4 ans et concerne les organismes de formation portant des projets innovants pour améliorer l’insertion professionnelle de publics éloignés de l’emploi. Cette annonce a lieu dans le contexte du PIC (Plan d’Investissement dans les Compétences).

4 Organismes de Formation innovants avec des besoins spécifiques

Le CEPITRA, centre de formation dans le secteur du textile souhaitait ajouter des modalités pédagogiques notamment dans la transmission de techniques et de gestuelle. Ils avaient également un objectif d’autonomisation des formateurs dans la création de formations digitales. Créatech, centre de formation de la branche textile a du surmonter l’effet « montagne à franchir » en phase de démarrage ayant bien conscience de l’investissement et de l’implication nécessaire en temps et en budget pour transformer numériquement leurs formations. Blue Concept (Groupe Byblos), centre de formation qui intervient dans le domaine de la sécurité privée. Ils souhaitaient fournir une expérience de « blended learning » à leurs stagiaires, entre présentiel et distanciel malgré les difficultés juridiques limitant la formation à distance. CORALIS, est un organisme de formation spécialisé dans les métiers de l’industrie et de la logistique. Cet organisme avait deux objectifs, améliorer la formation en situation de travail et prendre en compte les difficultés d’apprentissage de publics ciblés prioritairement pour l’insertion professionnelle.

Des solutions pour chacun

L’appel à projets d’OPCALIA : il est indéniable que le soutien financier d’OPCALIA dans des projets visant à améliorer l’insertion par le biais de projets innovants a été catalyseur pour le démarrage et la réussite de ces quatre projets. Le présentiel « augmenté » a été la réponse aux contraintes réglementaires de Blue Concept. Les différents modes d’évaluation ont quant à eux permis d’assurer le diagnostique initial, le suivi et la validation finale de l’état des compétences. Enfin la digitalisation a rendu plus ludique certains aspects plus fastidieux du programme lié au code civil.
« …on a pu capter et garder en formation des stagiaires qui potentiellement pouvaient décrocher… »
Pour CORALIS, l’accompagnement en ingénierie pédagogique a été essentiel afin de rendre plus attractive les formations pour les publics visés. L’acculturation progressive des collaborateurs a également été une condition de réussite du projet, les plus motivés entraînant les autres. Le CEPITRA et Créatech ont utilisé l’appétence des jeunes pour le format numérique afin d’augmenter l’engagement des stagiaires. L possibilité d’alterner l’apprentissage entre les représentations 3D des machines et l’expérience physique a permis une meilleure gestion des groupes d’apprenants.
« … ça nous a permis de gérer des groupes, c’est très dynamique et très intéressant »

Des bilans très encourageants :

Il a été noté des bénéfices pour la santé des organismes, leur image de marque innovante, leur attractivité tant au niveau des stagiaires que du recrutement des futurs formateurs. Certains ont découvert un nouveau modèle économique en revendant les cursus de formation qu’ils avaient créé. La digitalisation peut-être un relais de croissance. Malgré une réelle charge de travail, en ciblant précisément ses premières initiatives de digitalisation, la transformation numérique s’enclenche et rallie progressivement les équipes. Les stagiaires ont apprécié ces nouvelles méthodes. Le taux d’abandon a diminué contribuant à améliorer l’insertion professionnelle notamment de public en difficulté. Maskott est  à votre écoute pour vous accompagner sur l’ensemble de vos projets de digitalisation car nous savons que le Digital Learning est bien plus qu’une histoire de plateforme.

L’innovation pédagogique plus que jamais à Educatec Educatice

L’innovation pédagogique est un pilier fondateur et structurant de Maskott, spécialisée dans l’EdTech depuis sa création. L’accompagnement dans la transformation digitale représente le cœur de notre activité. C’est dans ce contexte que nous serons évidemment présents à Educatec Educatice les 20, 21 et 22 novembre prochains.

Faites l’expérience de la 3D

Grâce à notre partenariat avec HP, nous serons en mesure de vous proposer des ateliers très innovants stand E32 F27 : Une démonstration de digitalisation 3D réalisée avec le Sprout Pro HP, permettant la virtualisation des objets et potentiellement leur réplication en utilisant une imprimante 3D. Vous pourrez aussi tester la réalité virtuelle en visualisant les objets 3D proposés dans Tactileo avec le casque windows mixed reality headset HP.

Découvrez de nouvelles ressources numériques

Nous serons également présents aux côtés de Microsoft stand F34, afin de vous présenter les évolutions de la plateforme d’apprentissage numérique Tactileo, les manuels modulaires éditables pour le lycée, et les nouvelles BRNE du ministère de l’Éducation nationale lancées officiellement à l’occasion d’Educatec Educatice.

Nous espérons vous rencontrer et vous faire découvrir les projets sur lesquels nous travaillons pour encore mieux vous accompagner dans vos démarches d’intégration du numérique.

Nouvelle équipe de l’AFINEF présentée sur Educatec Educatice



Le 7 novembre dernier, les membres de l’AFINEF se sont réunis en Assemblée Générale Extraordinaire pour voter à l’unanimité la modification des statuts et la nouvelle équipe toujours dans le but d’amplifier le développement de la filière numérique de l’éducation et de la formation professionnelle continue en France et à l’international.      


Le bureau exécutif conduit par Pascal BRINGER, Directeur Général de Maskott, et nouveau président de l’AFINEF, a présenté ce mercredi 21 novembre sur Educatec Educatice, la nouvelle équipe et les 4 axes de développement sur lesquels ils vont travailler ces prochains mois :




Benoît Jeannin (Learn & Go) – Trésorier

4 Vice-présidents :
• Eric Fourcaud (WooMeet) – VP Relations avec les collectivités et Partenariats
• Philippe Mero (Copilot Partners) – VP International
• Hervé Borredon (Itop Education) – Transition, normes et données personnelles
• Thierry de Vulpillières (EvidenceB) – VP Innovation & Startups.

4 autres Conseillers sur thématiques transverses et en soutien aux 4 VP :
• Claude Caillet (Istiadis) – Formation professionnelle
• Jennifer Elbaz (Brain Pop) : GTnum & ressources
• Patrice Ulles (Easytis) : International & matériel
• Hervé Rouanet (Encyclopaedia Universalis) – Normes et Données personnelles.

Lire le communiqué de presse ici.

Maskott se prépare pour le BETT Brésil

Maskott en partenariat avec Microsoft sera présent au BETT 2018 pour représenter la Edtech française au Brésil. Une occasion de faire découvrir de l’autre côté de l’Atlantique la plateforme de digital learning Tactileo, déjà accessibles à 5 millions d’utilisateurs enseignants et élèves des cycles 3 et 4. Nous sommes impatients de pouvoir échanger sur les idées, les expériences et les technologies qui permettront tant aux enseignants brésiliens qu’aux élèves d’optimiser leur potentiel.

Maskott accompagne le numérique en Afrique

A l’occasion du PME (Partenariat Mondial pour l’éducation) des 1er et 2 février 2018 à Dakar, Cio Mag se joint à la DGE et au MAEE pour organiser une journée consacrée au numérique avec un accent porté sur l’e-éducation :

L’humain, clé de la transformation numérique.
Apprendre au 21ème siècle
8eme édition de l’IT Forum Sénégal
le 3 février,
à l’institut Français de Dakar

L’objectif est de mettre en valeur les solutions fournies par les startups et entreprises qui souhaitent transformer l’apprentissage par le numérique. Il s’agit notamment de faire émerger de nouvelles pratiques mais surtout de décrypter les besoins des acteurs du marché Africain de l’école à l’entreprise.

Maskott interviendra sur la table ronde EdTech : Apprendre au 21ème siècle, et si la clé du succès venait des startups? Edtech : #mooc, #mobilelearning, social-learning, #adaptivelearning, réalité virtuelle et augmentée, quelles sont innovations à venir en 2018?

Rappelons également le déplacement de Maskott en Côte d’Ivoire en novembre dernier, lors d’une mission de prospection organisée par Business France et Cap Digital. Pascal Bringer, Dirigeant de Maskott constate que « La Côte d’Ivoire a de gros besoins en matière d’accès au numérique dans l’éducation, qui s’expliquent notamment par la croissance démographique du pays ». Retrouvez l’article d’EducPros. Et notez la prochaine conférence d’EducPros consacrée à l’Enseignement Supérieur et la Recherche en Afrique, le vendredi 16 février, où Maskott interviendra également pour partager son expérience et sa vision concernant le développement du numérique sur ce continent.

Maskott entretien déjà des relations historiques avec l’Afrique. En 2010, la société a équipé 2000 classes en matériel interactif au Mali, à Madagascar, au Burkina Faso, au Sénégal et au Bénin. Une première approche du marché qui a permis d’alerter sur les besoins et les problématiques relatives au numérique.

Maskott a également abordé la thématique de la francophonie en Afrique lors du web event Digital’in 2017, sur la table ronde « Comment le digital peut favoriser la francophonie en Afrique ? ». L’essor du numérique et de l’usage des smartphones y compris en zone peu couverte en réseau, est une réalité en Afrique. L’évolution des technologies offre des solutions pour développer l’usage du numérique, à des coûts moindres intégrant des fonctionnalités adaptées au contexte. Le sujet vous intéresse ? N’hésitez pas à visionner la table ronde.